CANTIQUE (LE) DES CANTIQUES

#607
CANTIQUE (LE) DES CANTIQUES. Traduction d’Ernest Renan. Paris, François-Louis Schmied, 1925, in-4° (24,8 x 16,2 cm), 92pp n.ch., couverture rempliée illustrée en couleurs.

PRIX SUR DEMANDE (fata.libelli.paris@gmail.com)

Tirage limité à 110 ex.nominatif. sur vélin d’Arches signés par F.-L. Schmied. Au colophon   : « L’ornementation, la composition et l’ordonnance de cet ouvrage sont l’œuvre de F.-L. SCHMIED [ c’est-à-dire, de Gustave Miklos*] qui en a également exécuté la gravure sur bois et l’impression sur ses presses à bras. Collaborateur ; Pierre Bouchet, graveur et pressier.  » Nombreuses compositions (une à chaque page , in t., bandeaux et lettrines), gravées sur bois en couleurs et rehaussées d’or et d’argent.

Nous savons désormais que F.-L. Schmied eut recours à la collaboration aussi assidue que secrète du grand sculpteur Gustave Miklos. Ce que nous a révélé la récente édition de sa monographie, « Gustave Miklos. Un grand œuvre caché », établie grâce à la mise au jour de ses archives inédites dont un cahier de comptes de tous ses « Travaux exécutés pour François… « , et de nombreux dessins, aquarelles et gouaches préparatoires destinés aux éditions de Schmied.

G. Miklos a consigné le travail pour cet ouvrage, dans son  » Cahier des comptes « , notant :  » acomptes, jusqu’à concurrence de 12 800 F à raison de 1 200 F par mois  ; 1  800  F et 500 F pour des aquarelles supplémentaires et dédicaces ».

La réalisation de cet ouvrage s’est étendue sur plusieurs années au cours desquelles F.-L. Schmied eut l’occasion d’en exposer quelques pages, à la Galerie Georges Petit. Avant même l’achèvement de l’ouvrage, tous les exemplaires furent réservés par souscription.

MAHE, I, 395   ; CARTERET, IV, 87   ; RITCHIE, 16   ; NASTI, 119-121 [B6]   ; MONOD, I, 2178   ; BPU, 25   ; CICHOCKA, I, L4, p. 79-82 et R8, p.179 et 185.