AU SOLEIL DU PLAFOND

#331
(GRIS, Juan) REVERDY (Pierre). AU SOLEIL DU PLAFOND. P., Tériade, 1955. Grd in-f°, 3ff (gardes blanches), 1 couv. ill. rempliée, 2ff blcs, 152pp, 2ff, 2ff blcs, 3 gardes blanches, sous chemise, étui.

PRIX SUR DEMANDE (fata.libelli.paris@gmail.com)

Illustré par Juan GRIS de 11 lithographies en couleurs, toutes titrées à part à pleine page sur à-plats de couleurs. Tirage limité à 220 ex. sur vélin d’Arches, signés par le poéte. Tout le texte (calligraphié par l’auteur) est également tiré en lithographie, comme les illustrations, par Mourlot Frères.

Entrepris dès 1916, avec le soutien de Léonce Rosenberg, cet ouvrage ne verra le jour que près de 40 ans plus tard, à l’initiative, cette fois, de l’éditeur Tériade. À l’origine, l’ouvrage devait comporter 20 lithographies, mais à la mort de l’artiste, en 1927, celui-ci n’en avait exécuté que 11 qui figurent donc toutes ici. Les textes de Reverdy ont été écrits, dès 1916, pour le plus ancien, et dans les années 1925, pour la plupart. À sa parution l’ouvrage fut exposé chez Kanhweiller.

Poète considéré comme le précurseur des surréalistes, Pierre Reverdy (1889-1960), se lia, peu après son arrivée à Paris, à Montmartre, avec la bande du Bâteau-Lavoir, dont Pablo Picasso et Juan Gris, auxquels il fit appel, au côté de plusieurs autres amis peintres, pour illustrer ses œuvres. Loin de toute redondance, de tout caractère illustratif, le poète du cubisme établit ici un dialogue esthétique avec le peintre.

“Ce livre constitue donc dans l’œuvre de Juan Gris, un document unique et, dans notre esprit, un hommage à la mémoire d’un ami prématurément disparu”, note l’éditeur.

Selon Tériade , “Au soleil du plafond” est “UN DES SEULS GRANDS LIVRES CUBISTES EXISTANTS.” (Hommage à Tériade, 1973).

Catégorie :