LA FAUNE DES DANCINGS. ÉTUDE CONTEMPORAINE

1 800 

#301
AUSCHER (Jean). LA FAUNE DES DANCINGS. ÉTUDE CONTEMPORAINE. Dix lavis rehaussés d’aquarelle avec une préface de Francis de Miomandre. P., Chez l’artiste, s.d. [1925], in-f° sous chemise en carton avec pièces de titre.              

Album de 10 grandes compositions de Jean AUSCHER d’une facture expressionniste où l’artiste habitué à “ croquer ” les vedettes de la scène parisienne (Yvette Guilbert, Louis Jouvet, Lucien Guitry, Grock), présente ici des scènes de dancings populaires intitulées : RUE DE LAPPE, CES PETITS MONSIEURS,  LES HONORAIRES, LE BAL NOIR. Tirage limité et numéroté. C’est un de ses deux plus fameux recueils, l’autre étant Baccara (1926).

Jean AUSCHER (né à Nancy en 1898, mort à Paris vers 1950) exposa deux planches de cet album (« Rue de Lappe » et « Rien que des masques ») en 1930, au Salon des Tuileries – auquel il participa régulièrement, tout comme au Salon d’Automne, de 1923 à 1933.

Ancien élève de l’École des Arts Décoratifs, Jean Auscher fit des dessins satiriques dans Le Rire et illustra des œuvres de Irène Némirovsky, André Haguenauer et Alfred Machard.

Observateur de la vie mondaine, personnage élégant, Jean Auscher était aussi un inventeur (d’un système de défense antiaérienne pour la marine, du clignotant pour l’automobile, etc.). Après la quarantaine, il se découvrit des dons de radiesthésiste qu’il exposa lors de conférences et mit à profit par le truchement d’un système de peinture sur carte à l’aide d’un pendule.

Catégorie :