LE LIVRE BLANC

2 300 

#210
(Cocteau) [COCTEAU (Jean)]. LE LIVRE BLANC.  P., Editions du Signe, 1930, grd in-4°,  72pp, 17 pl., 3ff, couverture rempliée, broché, chemise.

Première édition illustrée par l’auteur d’un frontispice et de 17 dessins h.t.  Tous ces dessins ont été entièrement coloriés à la main par M.B. Armington, artiste peintre. Tirage limité à 438 ex. numérotés. Celui-ci sur vélin d’Arches.  Ouvrage très rare et recherché  pour les 18 très belles compositions de Jean Cocteau et 1 pl. de manuscrit en fac-similé. Toutes les planches sont montées sur onglet en fin d’ouvrage. CARTERET, V, 51. Bon exemplaire.

« Au plus loin que je remonte et même à l’âge où l’esprit n’influence pas encore les sens, je trouve des traces de mon amour des garçons.

J’ai toujours aimé le sexe fort que je trouve légitime d’appeler le beau sexe. Mes malheurs sont venus d’une société qui condamne le rare comme un crime et nous oblige à réformer nos penchants », écrit en préambule l’auteur qui demeure anonyme. Tout comme lors de la discrète édition originale publiée en 1928 par Maurice Sachs, alors sans illustration. Au moins assume-t-il maintenant la paternité des dessins.

Récit poétique et sensible, à travers des souvenirs d’enfance et d’adolescence, des premiers émois érotiques de l’auteur. C’est d’abord la trouble et profonde attirance pour le lycéen Dargelos, puis ses premières expériences sexuelles et sentimentales avec d’autres garçons. Et enfin l’évocation de sa relation avec Jean Desbordes.

Catégorie :